Maville.com  par  Ouest-France
Info

Retard dans les cartes grises. L’inquiétude des petits garagistes

...
photo on ne passe plus plus la préfecture pour retirer une grise. tout se fait par internet. seulement, les délais de délivrance se sont allongés. © ouest-france

On ne passe plus plus la préfecture pour retirer une grise. Tout se fait par Internet. Seulement, les délais de délivrance se sont allongés.© Ouest-France

Dans l’Ouest et un peu au-delà, 50 000 cartes grises attendent d’être délivrées. Ces demandes sont centralisées à Poitiers et concernent les habitants de Bretagne, des Pays de la Loire, une partie de la Nouvelle-Aquitaine et de la région parisienne. La faute à un traitement informatisé qui ne suit pas les demandes.

Il a été mis en place à partir du 6 novembre 2017 après avoir été testé dans la région de Bourgogne-Franche-Comté. Ce nouveau traitement de demande des cartes grises passe désormais uniquement par Internet. Il devait donc faciliter la vie des conducteurs, et au-delà des professionnels de l’automobile. Seulement, on est loin du compte.

Des dizaines de milliers de dossiers en attente

Difficile d’évaluer le nombre de dossiers ainsi à la traîne au plan national. Seulement, dans une bonne partie de l’Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, deux départements de la région Nouvelle-Aquitaine et deux en région parisienne), on en compte au moins 50 000. Des bugs au départ étaient avérés. Comme lorsque deux personnes tentent de se connecter en même temps.

C’est ce que confirme Laëtitia Bertron-Sury, la responsable du CNPA dans les Pays de la Loire, le Centre national des professionnels de l’automobile. « Le CNPA, en lien avec l’administration, avait identifié des dysfonctionnements avant l’automne », explique-t-elle. Le phénomène n’est donc pas nouveau. Seulement, il ne trouve pas de solution pérenne.

Même s'ils sont réglés au fur et à mesure, les bugs du nouveau système n'ont pas permis de résorber les stocks de dossiers.
Même s'ils sont réglés au fur et à mesure, les bugs du nouveau système n'ont pas permis de résorber les stocks de dossiers. | OUEST-FRANCE/Marc Ollivier

 

Petit mieux depuis le début du mois de mars

Pour autant, la solution n’est pas dans une impasse. Depuis le début du mois de mars, le traitement des cartes grises est facilité. Seulement, il ne concerne que les documents récents. Il reste en souffrance tous les dossiers déposés à la fin et au début de l’année. Un énorme stock qui n’a pas pu être résorbé. « Les services de l’État ont recruté du personnel. Mais il faut d’abord le former. Et puis, les fonctionnaires qui s’occupaient du service des cartes grises dans les préfectures ont été affectés ailleurs », poursuit Laëtitia Bertron-Sury.

Au total, sous l’égide de l’Agence nationale des titres sécurisés, cinq centres répartis à travers la France gèrent désormais la délivrance de la totalité de ces cartes grises. Mais pas encore à la vitesse de croisière. « C’est un peu la pagaille. Les gens ne comprennent pas pourquoi leur carte grise n’arrive pas », ajoute Jean-François Cann, le délégué régional pour la Bretagne du CNPA.

Il confirme ce chiffre d’environ 50 000 dossiers en attente pour l’Ouest. Il évalue à un mois le délai d’attente en moyenne pour obtenir la carte grise d’un véhicule si le dossier est simple. Mais ce temps peut être allongé s’il s’agit, par exemple, d’une voiture importée ou classée comme véhicule de collection. Alors qu’auparavant, lorsque les cartes grises étaient physiquement délivrées dans les préfectures, cela se faisait tout simplement dans la journée.

Les inquiétudes des petits garages

Cette situation inquiète les garages et les concessions. Certains clients menacent d’annuler la commande de leur véhicule puisqu’ils n’ont pas la carte grise. Elle met aussi à mal les entreprises. « Cela fait un trou dans leur trésorerie », continue Laëtitia Bertron-Sury. Ainsi, certains concessionnaires comptent de 20 à 30 dossiers en attente, avec, en prime, des délais de réception aléatoires des cartes grises.

Pour ne pas laisser les voitures au garage, il y a bien sûr la solution de rouler avec une immatriculation provisoire (le fameux WW) et une attestation du vendeur. Seulement, cette solution est forcément limitée dans le temps.

 
Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix

Galerie photos info

  • photo diaporama info en images. la fête du bois et de l?arbre à allaire attire le public

    EN IMAGES. La Fête du bois et de l’arbre à Allaire attire le public

  • photo diaporama info morbihan. tout le 44e semi-marathon auray-vannes en photos

    Morbihan. Tout le 44e semi-marathon Auray-Vannes en photos

  • photo diaporama info répétition générale avant les fêtes historiques de vannes: les photos

    Répétition générale avant les fêtes historiques de Vannes: les photos

Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Vannes

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ? 130
Réagir

L'info en continu

Galerie photos info

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut