Maville.com  par  Ouest-France
Info

Bretagne. Écroué pour avoir ébouillanté une fillette de 5 ans

...
photo la chambre de l’instruction de la cour d’appel de rennes rendra sa décision ce vendredi matin. © ouest-france

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes rendra sa décision ce vendredi matin.© Ouest-France

L’ami de la mère a été écroué pour blessure volontaire ayant entraîné une infirmité permanente. En novembre, dans une commune des Côtes-d’Armor, il avait plongé une enfant de 5 ans dans une eau bouillante. La mère est, elle aussi en détention provisoire, pour ne pas avoir protégé la fillette. Elle a fait une demande de mise en liberté, ce jeudi, devant la chambre de l’instruction de Rennes.

La mère a demandé, ce jeudi 14 mars, sa remise en liberté devant la cour d’appel de Rennes. Elle a honte, dit-elle aujourd’hui de ne pas s’être occupée de sa petite fille. Les faits remontent au 12 novembre 2018.

La jeune femme, qui habite une maison à Quemper-Guézennec dans les Côtes-d’Armor, vit depuis six mois avec son nouveau compagnon qui a 23 ans. Elle a aussi une petite fille de 5 ans. Et la cohabitation avec son concubin ne se passe pas bien. Il se montre souvent violent envers l’enfant. Il exige aussi que la mère frappe sa fille.

Le 12 novembre, la jeune femme part faire des courses. Quand elle revient, elle trouve la fillette, restée avec son ami, avec le dessous des cuisses et les pieds brûlés. Son compagnon lui dit que l’enfant s’est ébouillantée avec une casserole d’eau qui était sur le feu.

Le couple ligote la petite fille

La mère ne croit pas vraiment à la version donnée. Mais elle ne conduit pas sa fille au centre hospitalier comme elle aurait dû le faire. Elle se contente d’aller acheter des compresses à la pharmacie. Pour empêcher que la fillette se gratte les brûlures, la couple lui ligote les mains. Cette situation va durer deux jours.

Le 14 novembre, la mère se décide enfin devant la gravité des blessures à prendre le chemin de l’hôpital. C’est là que le signalement est fait au parquet de Saint-Brieuc qui déclenche une enquête. D’emblée, les médecins ont vu que les brûlures ne sont pas compatibles avec la version du compagnon.

Les deux amants sont placés en garde à vue. Dans les premières heures, la mère s’accuse des brûlures. Mais les gendarmes se rendent comptent qu’elle ne peut pas être l’auteure des blessures. Son téléphone bornait à plusieurs kilomètres du domicile familial au moment des faits.

15 ans de réclusion encourus

Le concubin, déjà condamné pour violence, finit par reconnaître les faits en disant que ce n’était pas volontaire. Les enquêteurs et le parquet ne sont pas convaincus par ses déclarations. Ils pensent plutôt que le suspect a voulu une nouvelle fois punir l’enfant comme il avait pris l’habitude de le faire.

À l’issue de son audition, le concubin violent a été mis en examen pour blessures volontaires ayant entraîné une infirmité permanente, un crime qui le fait encourir 15 ans de réclusion.

La mère a, elle aussi, été écrouée pour ne pas s’être mieux occupée de son enfant. « Elle est rongée par la honte, expose Me Jean-Guillaume Le Mintier, son avocat. Elle regrette d’avoir essayé de protéger son ami au détriment de sa fille. »

Jeudi matin, la jeune femme a demandé sa remise en liberté devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes. La juridiction rendra sa décision ce vendredi matin.

 
Serge LE LUYER.   Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix

Galerie photos info

  • photo diaporama info en images. la fête du bois et de l?arbre à allaire attire le public

    EN IMAGES. La Fête du bois et de l’arbre à Allaire attire le public

  • photo diaporama info morbihan. tout le 44e semi-marathon auray-vannes en photos

    Morbihan. Tout le 44e semi-marathon Auray-Vannes en photos

  • photo diaporama info répétition générale avant les fêtes historiques de vannes: les photos

    Répétition générale avant les fêtes historiques de Vannes: les photos

Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Vannes

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ?
Réagir

L'info en continu

Galerie photos info

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut